21 Novembre 2017 à 20:24:53

Auteur Sujet: Chronopost et les buralistes  (Lu 5580 fois)

Mehdi

  • Intarissable
  • *****
  • Messages: 2504
  • Points gagnés: 0
    • Voir le profil
    • Tutoriel informatique
Chronopost et les buralistes
« le: 14 Février 2007 à 10:06:18 »
Le réseau de livraison Chronopost s'allie aux tabacs. Atout: l'ouverture dominicale.
Le e-commerce met le paquet chez les buralistes


Hortense Chesnin, la patronne du Saint-Martin, un tabac du Xe arrondissement à Paris, a déjà collé sur sa vitrine l'affichette «Chrono Relais», son nouveau métier. Comme 3 000 de ses collègues dans toute la France, la buraliste s'essaie depuis hier au métier de postier. Envoi et réception des colis pressés. Derrière l'initiative, Chronopost, filiale du groupe la Poste et spécialiste de la livraison express. Première qualité du nouveau réseau, sa grande disponibilité : «ouvert à plus de 70 % le dimanche, ainsi que tôt le matin (7 h 30) et tard le soir (20 heures)», assure le directeur marketing de l'opérateur, Eric Sainte-Claire Deville. 80 % de la population serait à moins de quinze minutes d'un Chrono Relais. Pratique pour retirer l'imprimante ou l'aspirateur commandés sur le Net.
Commission. Certes, «les gens préfèrent de très loin la livraison à domicile. Mais ils sont de moins en moins chez eux». D'où l'idée d'élargir le réseau de 14 000 bureaux de la Poste, sur lequel s'appuie déjà Chronopost, en allant chercher les tabacs. L'engouement des Français pour le shopping sur Internet ­ 44 % de croissance en 2006 ­ a boosté l'opérateur. Un colis sur quatre, selon la Fevad (Fédération des entreprises de vente à distance), est déposé dans des points relais, qu'ils soient développés par les vépécistes, comme la Redoute, ou par des acteurs nouveaux comme le belge Kiala : des pressings, des laveries, des stations-service et autres petits commerces. Mais ils sont fermés le jour du Seigneur.
Hortense Chesnin, elle, est fin prête. On lui a livré un petit terminal sur lequel elle validera les colis livrés par les camionnettes de Chronopost. L'opération déclenche un SMS ou un mail expédié au client. Lorsque celui-ci vient chercher sa marchandise, il signe sur le petit écran tactile. Le buraliste touche 50 centimes par colis traité. Eric Sainte-Claire Deville assure que la commission versée à ces nouveaux postiers est «à peu près le double» de celle de la concurrence. De fait, la boutique adhérant au réseau Kiala touche autour de 30 centimes. L'opérateur postal espère écouler dans le circuit des buralistes 20 000 colis par jour. Aujourd'hui, 240 000 livraisons sont traitées quotidiennement dans le circuit en place. Un débitant de tabac calé sur une moyenne de 25 colis par jour pourrait alors espérer améliorer son revenu annuel de 3 000 euros. «C'est un complément de revenu appréciable», commente le responsable du marketing.

Emploi du temps. Les mesures antitabac sont tombées à pic pour emporter les dernières réserves. La buraliste parisienne se donne un an «pour voir». Sachant que l'an prochain «il faudra payer l'assurance», une garantie dont Chronopost fait cadeau au démarrage. Pour soutenir l'activité, Mme Chesnin espère que des clients viendront aussi déposer leurs colis. Sur ce point aussi, les Chronos Relais se distinguent. Tout un chacun est autorisé à utiliser ce réseau pour expédier ses envois. A condition de remplir son formulaire sur le site Internet. Mais le service exprès a un prix. Le moindre petit colis (lettre ou paquet de moins de deux kilos) coûte en affranchissement 15 euros, voire 18 euros pour une remise en moins de vingt-quatre heures...

Chronopost fait le pari qu'il existe une clientèle croissante pour ce service haut de gamme. Il est certes plus coûteux, mais les gens s'enhardissent sur le Net. Et, après s'être fait la main sur des biens modestes ou immatériels (voyages, logiciels...), ils migrent vers des «objets de plus en plus volumineux et surtout plus précieux». Plus question de les confier au facteur pour risquer «qu'il le pose au-dessus de la boîte aux lettres», ajoute-t-on chez Chronopost. La Poste a pris, elle aussi, la mesure de l'emploi du temps parfois compliqué de ses clients. Elle teste discrètement des points relais nouvelle génération. Et, pour ne pas froisser ses personnels, a choisi des consignes automatiques. On s'inscrit sur Internet (Cityssimo.fr), on reçoit un pass et l'on se fait livrer dans l'espace-consigne de son choix. Une petite dizaine à Paris, plus une à Lille et une autre à Nantes. Juste pour voir.


Source : Liberation
Aide informatique
Nous n'avons trouvé aucun problème, mais nous allons continuez à vous aider !

Vosgien

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 16
  • Points gagnés: 1
    • Voir le profil
Re : Chronopost et les buralistes
« Réponse #1 le: 28 Février 2007 à 17:34:22 »
Bonjour,
Alors .. la !!! ancien "Postier" en retraite (2002) ... il est vrai que la livraison des Chronoposts, était source de nombreuses réclamations car "les livreurs" ne peuvent etre au courant des "subtilités" inhérentes à certains destinataires comme le sont les préposés !! ce qui permettra donc (avec ce nouveau service relais chronopost) d'annuler toutes ces réclamations ... puisque les destinataires iront eux même chercher au relais leur courrier!!!
Ah .. ce fameux proverbe :"on est jamais si bien servi que par soi même"
A+
Essayez si.Mail, un client de messagerie pas comme les autres.

FanFx

  • Espoir
  • ***
  • Messages: 235
  • Points gagnés: 1
    • Voir le profil
Re : Chronopost et les buralistes
« Réponse #2 le: 28 Février 2007 à 17:45:57 »
Ben ce que j'aime dans ce projet c'est le tout.
Premiérement c'est une façon pour eux de compenser leur manque à gagner de la cigarette.
Ensuite, on a moins peur de commander un truc en se disant "Si je le rate, ils vont le renvoyer à l'expéditeur"
Enfin, c'est plus souple et plus dans la proximité pour les livraisons.

Bref, que du bon pour les envois de paquets. :)

Vosgien

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 16
  • Points gagnés: 1
    • Voir le profil
Re : Chronopost et les buralistes
« Réponse #3 le: 28 Février 2007 à 19:03:20 »
Bonsoir,
Bien sur que ce projet est tres intéressant. C'est la seule façon de contenter le client à 100%.
Car j'en ai traité des réclamations concernant la distribution des chronoposts!!!
Donc tant mieux pour tout le monde.
Le e-commerce en bénéficiera lui aussi.
A+
Essayez si.Mail, un client de messagerie pas comme les autres.