18 Novembre 2017 à 03:27:45

Auteur Sujet: Grogne des abonnés : Noos Numéricable promet des mesures  (Lu 2214 fois)

Thierry

  • Rédacteur Admin
  • Intarissable
  • *****
  • Messages: 1846
  • Points gagnés: 10
    • Voir le profil
Grogne des abonnés : Noos Numéricable promet des mesures
« le: 30 Janvier 2007 à 19:13:56 »
Pour faire face à la grogne des abonnés, Noos-Numéricable a décidé de prendre une série de mesures estimées suffisantes.

Eric Denoyer, directeur général de la société a indiqué à nos confrères de 20minutes dans son édition du 26 janvier que la société allait migrer ses serveurs des Pays-bas (facturation, etc.) vers la France, à Champs-sur-Marne. « Cet éloignement était une source d'erreurs. Nous passions par beaucoup d'intermédiaires, qui n'étaient pas très enclins à faire des efforts. Les remises promises par téléphone n'étaient pas effectuées, par exemple », indique l’intéressé. Sous cette nouvelle vie française, Noos promet en outre un traitement plus efficace du remboursement des cautions des modems. « L'ancien système ne permettait pas de faire de virement ! Il fallait émettre un chèque, le signer, l'envoyer, avec des risques d'erreur ».

Rayon hotline, nerf de la guerre, l’intéressé explique que les hotliners n’avaient pas « les outils adéquats », du coup, des temps d’attente qui se rallongent, des clients qui s’énervent…. « Nous allons fermer nos plates-formes d'Amiens, La Rochelle, Bordeaux, Vélizy et de Roumanie pour n'en garder que deux, mieux organisées, à Tunis et à Tours ». Il promet encore que les boutiques parisiennes pourront bientôt encaisser les clients venus payer, et que la coupure téléphonique dans le 19e à Paris, engendrée parait-il par la mise en place de la fibre otique sera rapidement résolue.  «  ela occasionne des coupures, qui ne doivent pas être longues s'il n'y a pas de fausses manipulations. Mais nous avons peut-être été un peu légers en termes de communication sur ce sujet ». Voilà un mois que des abonnés n'ont plus le téléphone, indique le quotidien gratuit.



SOurce PCINpact