18 Novembre 2017 à 20:47:07

Auteur Sujet: La Commission, responsable d'un éventuel retard de Vista ?  (Lu 1627 fois)

Thierry

  • Rédacteur Admin
  • Intarissable
  • *****
  • Messages: 1846
  • Points gagnés: 10
    • Voir le profil
La Commission, responsable d'un éventuel retard de Vista ?
« le: 09 Septembre 2006 à 08:59:23 »
Nouveaux coups de griffes entre la Commission Européenne et Microsoft, autour du thème de la concurrence. Cette fois, c’est le languissant Vista qui en est l’objet, sur le fond d’un nouveau retard possible en Europe de l’OS. Main sur le c½ur, Microsoft a estimé que Vista pourrait être à nouveau reporté, du moins sur le sol européen, selon le degré d’exigence de la Commission Européenne. Un degré qu’ignore l’éditeur, malgré quelques années de procédures européennes similaires contre ses systèmes précédents.

 Concernant Vista, la commissaire européenne chargée de la concurrence, adressait ainsi en mars dernier un courrier à Microsoft. Elle y indiquait ses préoccupations face à « la possibilité que le prochain système d'exploitation Vista comprenne plusieurs éléments qui sont actuellement disponibles séparément chez Microsoft ou d'autres sociétés ». Microsoft répondait indirectement que « les consommateurs réclament un système d'exploitation plus sûr et plus fonctionnel et Microsoft a conçu Vista pour répondre à cette exigence tout en respectant ses obligations légales ».

Concernant ces derniers grincements de dents, quatre membres britanniques du Parlement Européen ont écrit à la Commission pour la mettre en garde du risque de retard de l’OS du fait des décisions qu’elle pourrait prendre finalement. Une lettre qui a permis à Microsoft de rappeler que lui aussi avait écrit à l’institution européenne, en avril cette fois, pour lui faire « des propositions concrètes pour répondre à ses inquiétudes sur l'inclusion de diverses nouvelles caractéristiques (dans Vista) ». Aucune réponse ne serait intervenue à ce jour, laissant planer un nouveau doute sur la sortie de l’OS version entreprise (novembre) ou grand public (janvier). En guise d’explication, la Commission a fait valoir que la lettre n’avait été reçue que la semaine dernière…

Et l’institution de rappeler qu’elle mène un contrôle a posteriori : « Ce n'est pas à la Commission de donner un feu vert avant que Vista ne soit sur le marché, a indiqué un membre de la Commission à Reuters, mais à Microsoft de prendre ses responsabilités en tant que quasi monopole, et de s'assurer que ses produits respectent les règles de concurrence fixées par l'Union. »



Source PCINpact