17 Novembre 2017 à 18:30:09

Auteur Sujet: LimeWire contre-attaque les majors pour monopole illégal  (Lu 1537 fois)

Thierry

  • Rédacteur Admin
  • Intarissable
  • *****
  • Messages: 1846
  • Points gagnés: 10
    • Voir le profil
LimeWire contre-attaque les majors pour monopole illégal
« le: 28 Septembre 2006 à 17:17:22 »
LimeWire a été placé, comme bien d’autres éditeurs de solution P2P, devant une alternative en justice : s’accorder avec la RIAA ou être attaqué. Alors qu’une plainte a été déposée à cette fin à New York, la société vient de contre-attaquer. L’arme choisie par l’éditeur n’est pas la seule neutralité de sa solution. C’est celui du droit de la concurrence. Selon lui, il se constitue sous nos yeux un véritable cartel sur le net, et dont les manettes seraient tenues par les majors de la musique.

 La société présente son développement dans un document adressé à la cour new-yorkaise : « Depuis plusieurs années, l’industrie de la musique a largement profité du secteur en contrôlant les ventes et la distribution des supports physiques ». Les récents développements du Net ont changé la donne : « Les CD ne sont plus essentiels pour que les consommateurs possédent ou écoutent du contenu audio », du coup, « les rôles traditionnels de pressage, vente et distribution de produits physiques dans les points de vente ne sont plus nécessaire pour recevoir du contenu audio copyrighté ». Une petite révolution enregistrée en une courte période, liée notamment à l’invention du MP3 et aux technologies P2P décentralisées telle celle justement de LimeWire, solution open source.

Or, depuis 2000, chacune des majors qui contrôlait la quasi-totalité du marché physique, n’aurait qu’un objectif selon Lime Wire : celui de détruire tout service de distribution en ligne qui ne leur appartiendrait pas ou ne serait sous leur contrôle. L’éditeur parle donc d’un véritable cartel sur le réseau de la distribution, doté au surplus d’une forte capacité financière. La société va plus loin : l’objectif est de « prévenir le développement de toutes les technologies, même Internet, non conçues et organisées pour contrôler le piratage ». La situation deviendrait d’autant plus épineuse, toujours selon LimeWire, que les Majors refusent de licencier toute autre solution de distribution que la leur…

Conclusion : les majors violeraient ainsi plusieurs dispositions des lois antitrust américaines en éliminant les concurrentes de ce marché de la distribution et en concentrant leur pouvoir. Du coup, ce tremplin leur permet de contrôler les prix et de s’assurer de confortables profits. À titre d’illustration, Lime Wire met en exergue MagnetMix, la solution créée en 2003 par ses soins. Capable de gérer les DRM, en jumelage avec la solution Limewire, le logiciel présentait en outre plusieurs documents sensibilisant les utilisateurs à la lutte contre le piratage. Malheureusement pour lui, aucune major n’acceptera de participer à l’aventure.

Par ailleurs, la RIAA aurait violé plusieurs dispositions en insinuant faussement que Lime Wire promouvait la pédopornographie, était une solution pirate, incitait au piratage, ou en demandant aux artistes de ne pas licencier leurs morceaux ou de publier des publicités sur ses pages. LimeWire rappelle au passage que plusieurs majors sont actuellement visées par une enquête du DoJ (Departement of Justice) , soupçonnées d’entente en ligne. Le Procureur de New York, Eliot Spitzer mène lui aussi une instruction similaire afin de savoir comment se calcule le prix de gros sur le marché de la musique en ligne, et déterminer si oui ou non il y a entente en ce secteur.

Face à la RIAA, BearShare avait accepté de verser 30 millions dollars pour terminer la plainte, Grokster 50 millions, MetaMachine 30 millions, Sharman Networks 100 millions et iMesh, 4.1 millions. Seul Bittorrent s’est finalement correctement démené pour sauver ses intérêts du bulldozer de la RIAA. Le mois dernier, la RIAA attaquait LimeWire et deux autres sociétés du groupe, demandant jusqu’à 150 000 dollars par morceaux téléchargés sur cette solution en ligne.




Source PCINpact

Damien

  • Rédacteur Admin
  • Intarissable
  • *****
  • Messages: 2988
  • Points gagnés: 7
    • Voir le profil
    • aide informatique
Re : LimeWire contre-attaque les majors pour monopole illégal
« Réponse #1 le: 28 Septembre 2006 à 18:32:30 »
Et ben... ils font pas dans la demi mesure la RIAA.
J'espère que les us finiront pas donner raison à ceux qui ne sont pas l'illégalité  :?
Cordialement,
Damien

Tutoriels informatique