18 Novembre 2017 à 11:22:58

Auteur Sujet: Vista : attention aux coûts des mises à jour de logiciels  (Lu 2708 fois)

Thierry

  • Rédacteur Admin
  • Intarissable
  • *****
  • Messages: 1846
  • Points gagnés: 10
    • Voir le profil
Dans notre petit dossier consacré à la migration vers Vista, et à la question de l’urgence à y passer, nous mettions en garde contre la précipitation. Le nouveau système d’exploitation de Microsoft, comme à chaque mouture de Windows, pose la délicate question de la compatibilité logicielle et des coûts engendrés.

Cette compatibilité logicielle représente désormais le principal facteur limitant d’une migration vers Vista. Dans le cas d’un utilisateur qui obtient Vista avec une machine neuve, la question de la migration elle-même ne se pose pas, mais il devra tout de même faire face à certains problèmes concernant l’usage de ses logiciels.

Mais où est donc ma mise à jour ?

Ainsi, certaines applications telle Acrobat Reader 8 sont déjà compatibles avec le nouveau Windows, mais pas toutes. Des logiciels payants comme Photoshop ou Dreamweaver ne recevront pas de mise à jour gratuite (sauf les dernières versions des Elements), et la compatibilité avec Vista sera alors considérée comme un attrait de la nouvelle version du produit.

 On retrouve cette ligne de conduite chez une grande partie des éditeurs. Adobe n’est que l’un d’entre eux, mais Symantec réagit de la même manière, n’octroyant la précieuse mise à jour qu’aux utilisateurs de la dernière version, en dépit du support toujours valide d’autres versions.

De fait, dans les logiciels que l’on utilise, il existe pratiquement toujours un éditeur qui ne fournit pas une mise à jour pour un de ses produits. Évidemment, c’est là que réside tout le problème.

Si l’on souhaite se procurer Vista, il faut prévoir l’achat de la licence. Plusieurs magasins proposent le système en licence OEM, ce qui permet de réaliser des économies substantielles. La question de la puissance matérielle se posera dans un premier temps, nous n'y reviendrons pas. Mais celles liées aux logiciels devront être nécessairement posées. Il sera dommage que l’utilisateur se rende compte d’un problème qui le bloquerait après la migration.

L'inégalité entre les particuliers et les professionnels

Ce fameux problème existe chez tous les types d’utilisateurs, sauf peut-être dans les grandes structures professionnelles. Les grandes sociétés possèdent très souvent en effet des contrats de maintenance comme la Software Assurance de Microsoft qui fournissent toujours les dernières versions des logiciels. Chaque entreprise doit aller tester le nouvel environnement et vérifier que son parc logiciel fonctionne au sein du nouveau Windows.

Chez les particuliers, le problème est plus complexe, car ils ne bénéficient pas d’un support et d’un suivi aussi prononcé que dans les entreprises. La très vaste majorité achète un nouvel ordinateur pour effectuer une liste définie d’actions, sans vraiment trop réfléchir aux problèmes de versions : il faut que ça fonctionne. Si c’est un changement de PC, ils auront vraisemblablement des surprises en essayant d’installer et utiliser leurs anciens logiciels.

Quelle justification pour cette politique ?

Pourtant, si les éditeurs jugent normal le fait de réserver la compatibilité aux dernières versions de leurs logiciels, on ne peut s’empêcher de penser qu’il s’agit là d’un argument purement marketing. Le passage de Windows XP à Vista n’a en effet rien à voir avec celui de Windows 98 vers XP.

Les logiciels peuvent être mis à jour plus facilement, et la solution la plus simple pour les consommateurs aurait été que la dernière ou les deux dernières versions de chaque logiciel reçoivent une mise à jour appropriée. Dans la pratique, des logiciels comme Photoshop ne recevront pas de mise à jour avant plusieurs mois, et celle-ci ne sera d’ailleurs pas gratuite.

Plus que jamais, un passage à Vista requiert que l’on se pose plusieurs questions. Un changement de système d’exploitation n’a jamais rien d’anodin, quand bien même le discours marketing fait miroiter monts et merveilles. La situation est d’ailleurs potentiellement dommageable pour Microsoft qui met en avant son système, alors même que les éditeurs ne sont que moyennement prêts. Il faudra encore du temps pour que Vista représente plus qu’une nouveauté, car le système ne résiste pour l’instant que peu devant l’assaut de questions pratiques.


Source PCINpact

Meny

  • Acharné
  • ****
  • Messages: 290
  • Points gagnés: 3
    • Voir le profil
Re : Vista : attention aux coûts des mises à jour de logiciels
« Réponse #1 le: 07 Mars 2007 à 19:41:56 »
Hello

C'est bin vrai tout ça.

Vista en lui même, je n'ai eu aucun prob, ni puissance, ni mémoire, ni pilotes, mais question logiciels, c'est vrai que j'ai du a.p.p tout changer, par rapport avec ceux que j'utilisais sous XP !!!

Par contre, un des seuls qui fonctionne chez moi, c'est Photoshop CS2 !!!
Bon, là je l'ai testé qu'en version portable, et aucun prob.

@+  Meny